Conduire le changement dans les achats (services/direction)


 


Projet de digitalisation du service achats, restructuration , changement de direction, souhait de mieux répondre aux exigences du ou des marchés….

Je reviens sur le mois d’Avril 2019 au cours duquel, je revenais d’un séminaire de formation aux Etats-Unis, quel en était l’objet ?

Effectivement, je me suis formé à la Wharton Business School sur une spécialisation
« Leading Organizational Change » à Philadelphie.

Accompagner le changement nécessite en tant qu’Acteur du changement de se remettre en question et de benchmarker les pratiques extérieures. Une analyse des parties prenantes (stakeholder analysis) est essentielle pour mener à bien le projet.

Pour ma part, j’accompagnais sur le plan achats (actions de conduite du changement, coaching, plan de formation) une entreprise Française qui avait recruté des anciens collaborateurs d’un groupe Américain.

Pourquoi la conduite du changement dans les achats ?

Notre constat nous indique que majoritairement la motivation et les besoins en formations et en coaching naissent d’une réorganisation du service achats ou d’un changement global dans l’entreprise pour s’adapter à un client par exemple.
OPEXHA a été sollicité par une jeune société qui a repris des anciens salariés d’un groupe américain. L’objectif de cette TPE est d’accompagner la fabrication industrielle de clients Français.

« Le Président demande de travailler en mode « startup » alors que ni la structure ni les mentalités n’y sont préparées« .

Engager une personne externe et neutre comme un coach et formateur achats a permis de renforcer la compréhension des collaborateurs et de les rassurer.

En 2019, durant 5 mois la direction des achats a ainsi pu traverser les nouvelles approches achats qui les ont sorties de leurs zones de confort.

Qu’en est-il du secteur public ? :

En 2018, une collectivité territoriale nous a consulté et j’ai formé les attachés territoriaux,  coaché et aidé à améliorer leurs pratiques achats. La direction achats (donneur d’ordre) souhaitait benchmarker et importer des approches pratico-pratiques et un regard achats « privé » extérieur. Venir avec de l’expertise et de l’humilité c’est aussi notre rôle.

Quelles compétences pour accompagner le changement ?

Rester humain en répondant aux exigences économiques du client.

L’écoute, Le non jugement, la bienveillance. Agir pour le bien être des collaborateurs et de l’entreprise. Accepter les freins du changement et de se remettre également en question.


 

Citation : « Peter DRUCKER » : Le pire des dangers dans des moments de turbulence n’est pas la turbulence, mais d’agir comme avant (traduction de l’américain).

Retour haut de page